Puisque nous sommes définitivement dans le cadre de l’écriture avec ce site, je vais utiliser une analogie avec l’écriture journalistique. En anglais, on l’appelle la règle des 6 Ws (Who What When Where Why hoW).

En français ça donne: Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment ?
La règle est très simple ; quelle que soit sa structure, un bon article doit être capable de répondre à ces six questions concernant son sujet principal.

Qui ?
Ce site est celui de Kanata, un auteur franco-canadien. Voir la section « L’auteur ».

Quoi ?
On y trouve les synopsis de ses romans, des extraits, des nouvelles, des textes variés. En dehors des textes de type paroles et poèmes, l’inspiration est majoritairement dans le domaine du fantastique — pardon, on dit « littérature de l’imaginaire » dans notre siècle politiquement correct — et du suspense. Vous trouverez aussi une sélection de concours littéraires et d’appels à textes francophones.

Quand ?
Le site lui-même date de 2010, les écrits, eux, s’étalent de nos jours jusqu’à la dernière décennie du siècle précédent. La mise en ligne de nouveaux écrits sera totalement dépendante du rythme d’écriture.

Où ?
Le site lui-même est hébergé sur la grappe de serveurs « cluster010 » et la base de données réside sur « homez-358 ». Le tout dans un immense datacenter du pays de la Loire en France. – C’est assez précis, ça va ?
L’auteur, lui, est aussi en France, en région parisienne. Quant aux écrits, ils viennent principalement d’Europe et d’Amérique du Nord. la section cartographie vous en dira plus.

Pourquoi ?
La vraie raison, c’est un pari un peu fou sur lequel on reviendra en détail si l’imagination l’emporte sur la raison.
J’avais en fait lancé ce site dans le pari un peu dingue de tenir un roman-feuilleton en temps réel d’un épisode par jour. Ça a donné «Marquer 26 » (ironiquement 26 épisodes), mais comme je le soupçonnai, mon emploi du temps ne m’a pas permis de continuer. Marqueur 26 redevient donc un « roman classique ». Même si j’en garde la structure par épisodes courts, ceux-ci ne sont plus publiés en temps réel, mais relus, réécrits et peaufinés comme il se doit.
De toute façon, de plus en plus de concours ont une section « site web de l’auteur » dans leur formulaire, et élargir son lectorat ne peut être que bénéfique, donc le site a sa raison d’être nonobstant sa fonction initiale.

Comment ?
Allez, je vous refais le coup : le site est propulsé par « wordPress » une application open source programmée avec le langage PHP, née de la tendance « blog » de ces dernières années, et il s’appui sur un moteur de bases de données « MySQL ».
Sinon l’auteur s’appuie quant à lui sur des moyens plus traditionnels. Une bonne dose d’imagination pour commencer. Des calepins et cahiers Clairefontaine pour les idées, la prise de notes rapide et les brouillons. Un stylo multi-têtes noir/rouge/mine – c’est plutôt la mine qui trinque — pour les ratures. Et enfin, il attrape des crampes aux doigts en tapant sur le clavier – QWERTY dans son cas –  d’un PC.

Choisissez votre poison :