Bon, six chapitres et 40 000 signes. Et que se passe-t-il dans ces 40 000 signes ?

  • Une hypernova (juste le plus gros type d’explosion dans l’univers depuis le big-bang)
  • La naissance de la vie sur Terre
  • Un trajet en RER névrotique
  • Les prémisses d’une découverte capitale par un astronome amateur
  • Une combustion spontanée
  • Une psychanalyste élitiste qui change son patient d’un professeur de physique renommé à une illustre inconnue
  • Une crise d’agoraphobie

Pour en arriver là, on est déjà passé :

  • en France
  • au Canada
  • au Japon
  • en Suisse

Et j’ai envie d’ajouter : « Avec tout ça, on doit seulement avoisiner les 10% du récit » (estimation au doigt mouillé avec vent d’ouest).
Alors ? Qui c’est qui se décarcasse ? Hum ?