Le week-end s’achève sur une excellente note : un peu plus de la première partie couchée sur plan, soit 43 en-têtes de chapitres. Et tout ça pour la modique somme de 118h et 95 845 caractères (de documents de conception).

Ce qui fut le prologue jusqu’à maintenant se retrouve propulsé au chapitre 22, et mon ancien début commence désormais au chapitre 9. Le fil se tend, l’intrigue se corse, je vais jouer avec vos nerfs 😉

Choisissez votre poison :