Le 24 décembre, c’est le dîner de Noël en famille, la collecte des cadeaux sous le sapin, les réjouissances annuelles autour de la cheminée… FAUX !

Le 24, c’est la sortie D’ANIMAE – L’esprit de Lou, et si t’as un peu de jugeote, c’est pile-poil le bon moment pour négocier une liseuse ou une tablette afin de profiter de la version digitale du premier roman de Roxane Dambre.

Roxane QUI ?

Laisse tomber, tu connais pas (encore, mais ce nom va perdurer, je te le prédis)… enfin, pas sous ce nom-là 😉 Mais sache que Roxy n’en est pas à son coup d’essai. C’est une nouvelliste accomplie, avec plusieurs histoires sous sa ceinture, dont une publication dans l’une des très convoitées anthologies de Malpertuis, LA référence fantastique francophone.

Et quand elle se lance dans du long métrage, ami lecteur… ça transforme tout sur son passage !!

Vise un peu la quatre de couv’ :

« Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français.

Mon job ? Officiellement, je serai consultante au département de recherche sur l’inexplicable. Officiellement. Parce qu’en réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne, un truc que je n’ai pas encore cerné, mais qui fait hurler de rage mon instinct de panthère.

Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint à se cacher des faibles humains. Enfin, faibles… pas tous. L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ? »

Alors, tu fais quoi le 24 ? Hum ? Tu fonces sur Amazon si t’as un Kindle ou Zebook si t’as autre chose, tu te fends de 3,99 malheureux euros (c’est moins cher qu’un paquet de clopes et tout aussi addictif), et tu passes une bonne soirée avec Lou pendant que les autres se bâfrent d’huîtres gluantes et de champagne tiède.

 

 

PS : Roxy, si jamais tu balances MON identité secrète, je te préviens, il te faudra une armée de Daïerwolfs. Je ne m’appelle pas Sylvain, moi, me faire des yeux de chat ça ne suffira pas…

Choisissez votre poison :