Commentaires récents

  • Georges: Bonjour et merci beaucoup pour ta réponse lumineuse. « Bon s...
  • Kanata: Bonjour Georges, On parle ici la structure et des articulati...
  • Georges: Bonjour, Pourrais-tu m'éclairer sur ce que tu entends par l...
  • Kanata: Bonjour, voici le post original avec les contacts : http://w...
  • Kanata: Merci Gisèle, Comme quoi le hasard fait bien les choses dans...

Prochains concours & AT

Crimes sanglants – La trilogie Naxis

Publié par Kanata le 8 juillet 2010
Ceci est l'article 1 sur 3 de la série Naxis

Titre

Crimes sanglants – La trilogie Naxis

Accroche

Certaines choses sont faites pour rester dans l’ombre.

Préface

Il bout dans leurs veines, sève de vie éternelle.
Il leur confère un pouvoir sans limites, une connaissance au-delà de toute imagination.
Mais pour qu’il coule dans le corps d’un immortel, combien a-t-il fallu de victimes mortelles ?

4ème de couverture

New York, un tueur fou rôde dans les rues. Depuis quelques semaines, il sème les corps exsangues de ses victimes aux quatre coins de la cité. Joan McKinley, inspectrice pugnace et déductive est chargée de l’enquête. Elle pense tenir une piste solide en la personne de Chris Walker, un mystérieux chauffeur de taxi de nuit dont plusieurs témoins ont repéré le véhicule.
Mais lorsque la piste s’évapore, les choses commencent à prendre une tournure des plus étranges autour du chauffeur. Les médias surnomment bientôt le tueur en série « Le Vampire », et les convictions de Joan sur sa réalité quotidienne de flic vont être mises à rudes épreuves.

Description

Écrit en 1993 sur un rythme rapide, ce polar fantastique de style fragmentaire expose les vues de chaque protagoniste pour placer peu à peu les pièces du puzzle d’une enquête peu banale.
C’est le premier volet d’une trilogie impliquant l’inspectrice Joan McKinley et le mystérieux chauffeur de taxi Chris Walker.

200 000 caractères.

Paradoxes – La destruction de Time Fleet

Publié par Kanata le 16 juin 2010
Ceci est l'article 2 sur 2 de la série Paradoxes

Titre

Paradoxes – La destruction de Time Fleet

Accroche

Quand le temps s’arrête, qui remonte les pendules ?

Préface

« Les paradoxes d’aujourd’hui sont les préjugés de demain. » Disait Marcel PROUST.

Je ne dis pas qu’il avait tort, je constate simplement que j’ai été engagé afin de veiller à ce que les préjugés de demain ne provoquent pas de paradoxes aujourd’hui…

Extrait du carnet de bord de l’agent temporel MAXWELL (ID7805).

4ème de couverture

Neuf mois après son arrestation, Cooghan, que tout le monde croyait guéri de sa folie mégalomane, met au point sa vengeance contre Time Fleet. Désormais en stase, figé à tout jamais hors du temps, l’organisme de contrôle temporel ne pourra plus rien contre Cooghan qui s’échappe à bord du dernier modèle de Time Voyager. Sa destination ? Une autre vengeance : Éliminer Michael Wolf…

Description

Écrit en 1991 dans un style narratif classique, « Paradoxes » est écrit avec l’idée d’en faire une série de livres pour jeunes adultes.

« La destruction de Time Fleet » est le second volume des aventures de Michael Wolf, qui débute juste après les événements qui ont révélé l’existence de l’organisme de surveillance temporel à notre héros.

160 000 caractères

Paradoxes – premier contact

Publié par Kanata le 9 juin 2010
Ceci est l'article 1 sur 2 de la série Paradoxes

.

Titre

Paradoxes – Premier contact

Accroche

Comment sauver quelqu’un qui n’est pas encore né ?

Préface

« Les paradoxes d’aujourd’hui sont les préjugés de demain. » Disait Marcel PROUST.

Je ne dis pas qu’il avait tort, je constate simplement que j’ai été engagé afin de veiller à ce que les préjugés de demain ne provoquent pas de paradoxes aujourd’hui…

Extrait du carnet de bord de l’agent temporel MAXWELL (ID7805).

4ème de couverture

Michael Wolf, enfant sauvage recueilli par une tribu Cree des plaines canadiennes quelque trente ans plus tôt, vit en dilettante au bord d’un lac grâce au trésor légué par le vieux sage de la réserve. Lorsqu’il reçoit la visite d’un énigmatique personnage semblant étrangement bien le connaître, il se retrouve lancé dans une aventure hors du temps. De l’Écosse du 13e siècle à l’Amérique du Nord du 25e, pourra-t-il sauver ses parents qu’il n’a jamais connus ? Des parents qui pour lui, ne sont toujours pas nés…

Description

Écrit en 1990 dans un style narratif classique, « Paradoxes » est amorcé avec l’idée d’en faire une série de livres pour jeunes adultes.

« Premier contact » et le premier volume des aventures de Michael Wolf où les personnages récurrents sont mis en place ainsi que l’univers dans lequel la suite des aventures se déroulera.

160 000 caractères.

.