Voyageurs au long cours, quel que soit le mode de transport, rapportez-nous de tendres souvenirs de ces périples au gré du vent. Les marins ont, paraît-il, une femme dans chaque port. Est-ce vrai ?

Partir, n’être plus tout à fait soi, n’être pas tout à fait un(e) autre, et vivre des aventures extraordinaires, exotiques… Revenir, parfois, pour reposer ses valises ou bien se perdre, déraciné à jamais…

Il y a là de quoi recueillir des histoires aux arômes de fruits de la passion !
Tous les moyens sont bons pour nous transporter ; surprenez-nous, faites-nous oublier notre routine sans omettre cette touche sensuelle et érotique qui pimentera notre numéro de l’hiver 2010-2011.

Appels à textes « Armoire aux épices »
Guide de soumission des ATs

Choisissez votre poison :