Concours de nouvelles imaJn’ère 2013. Après l’apocalypse !

A l’occasion d’imaJn’ère 2013 (qui aura lieu du 6 au 9 juin aux salons Curnonsky à Angers), l’association éditera un recueil de nouvelles liés à la science-fiction, le fantastique et la fantasy ayant pour thème : après l’apocalypse. Vous souhaitez y participer ? Tous les détails sont là !

21 décembre 2012, fin d’un cycle de 5.125 ans selon le calendrier Tzolk’in, élaboré par les Mayas ?
Fin du monde ?
Rien n’est moins sûr. Mayanistes new age, scientifiques, millénaristes et survivalistes ont tous des manières différentes d’interpréter cette date fatidique et d’y réagir.
Alors que se passera-t-il le 21 décembre 2012 ? Invasion d’extra-terrestres, cataclysmes mondiaux, collision de la Terre avec la planète Nibiru, inversion du champ magnétique ou aspiration de notre planète par un trou noir ?
Et si l’alignement galactique faisait que les astres soient, enfin, propices ?
 
L’ère du cinquième soleil débutera le 22 décembre 2012, à vous de dire de quoi elle sera faite.
Et si les tapisseries d’Angers avaient la réponse ?
Dans la cadre de la 3è convention des littératures populaires et de l’imaginaire, imaJn’ère 2013, l’association imaJn’ère organise un concours de nouvelles gratuit, ouvert à toutes les personnes majeures résidant sur la planète Terre ou en orbite immédiate.
Le thème retenu cette année est « Post-apocalypse, la fin du monde ? Même pas peur ! » Les nouvelles devront être inédites, libres de droit et relever des genres liés à la science-fiction, au fantastique ou à la fantasy (ou de tout mélange s’y rapportant). Il n’y a pas d’obligation à ce que le récit se place précisément le 22/12/12. Faites preuve d’imagination. Une référence ou un clin d’œil aux tapisseries d’Angers « L’apocalypse » ou « Le chant du monde » serait un plus mais c’est la qualité du texte qui primera avant tout (écriture, style, originalité…)
Il ne sera accepté qu’un seul texte par participant.
La taille du texte ne devra pas excéder 25.000 signes. Pour déstresser les pointilleux, sachez que nous ne sommes pas à 10% près mais qu’un excellent texte court primera sur un bon texte long.
Format des textes : police classique (pas de trucs tordus et illisibles) corps 12, interligne 1.5, paginé. L’en-tête rappellera uniquement le titre de la nouvelle à l’exclusion de toute mention permettant de le relier au nom de l’auteur. Une page de garde indépendante précisera le titre de la nouvelle et les coordonnées de l’auteur (Titre de la nouvelle, nombre de signes, nom et prénom de l’auteur, si besoin pseudonyme de publication, adresse postale, téléphone et courriel).
Les participants ont jusqu’au 21/12/12 inclus (date de la fin du monde au-delà de laquelle il ne sera plus possible d’envoyer quoi que ce soit) pour transmettre leur participation. Cet envoi se fera exclusivement par courriel au format .doc à l’adresse suivante : imajnere@phenomenej.fr (préciser en objet Concours imaJn’ère 2013 + titre de la nouvelle)
Un jury (dont les décisions impitoyables seront sans appel) sélectionnera les textes gagnants pour publication dans l’anthologie à paraître pour imaJn’ère 2013 qui se déroulera à Angers du 6 au 9 juin 2013.
Sachant que la publication aux côtés de prestigieux écrivains est déjà un honneur en soi, et compte tenu du fait que l’association imaJn’ère n’a pas les moyen de la philanthropie, il n’est pas question que les gagnants du concours partent avec la caisse (il risqueraient d’ailleurs d’être déçus). Néanmoins, dans sa grand mansuétude, l’association dotera chaque gagnant de trois exemplaires du recueil et de 30% de réduction sur les exemplaires supplémentaires qu’ils souhaiteraient acquérir.
Les auteurs conservent tous les droits associés à leur texte mais s’engagent à ne pas les republier avant six mois à compter de la date de parution du recueil.
La participation au concours implique l’adhésion sans restriction au présent règlement (sous peine d’être livré aux zombies qui ne manqueront pas de sévir après le 21 décembre 2012)
Choisissez votre poison :