Commentaires récents

  • Georges: Bonjour et merci beaucoup pour ta réponse lumineuse. « Bon s...
  • Kanata: Bonjour Georges, On parle ici la structure et des articulati...
  • Georges: Bonjour, Pourrais-tu m'éclairer sur ce que tu entends par l...
  • Kanata: Bonjour, voici le post original avec les contacts : http://w...
  • Kanata: Merci Gisèle, Comme quoi le hasard fait bien les choses dans...

Prochains concours & AT

Bilan FI

Publié par Kanata le 22 décembre 2011

Écriture antérieure à « Marqueur 26 », mais corrections finalisées juste après, « Forfait illimité* » à lui aussi droit à son bilan geek (et même plutôt 10 fois qu’01 dans son cas)

 

  Prép. 1e jet 2e jet 3e jet 4e jet Tot.
Temps 124 h 210 h 75 h 89 h 118 h 616 h
Signes 61 083 412 513 426 441 420 932 419 652 487 524

 

 

Ce que vous trouverez dans « Forfait illimité* » Ce que vous ne trouverez plus dans « Forfait illimité* »
400 pages (modèle x2 interligne 1 500s/p) 79 Débuts de phrases « plat »
70 167 mots 35 imbrications de subordonnées relatives
419 652 signes (espaces compris) 35 phrases à rallonge
2 544 paragraphes 205 adverbes « lourds »
6 586 Lignes 104 participes présent inutiles
  85 imbrications de conjonctions
  43 voix passives inutiles
  821 répétitions
  266 verbes faibles
  558 erreurs d’ortographe / grammaire / typographie

 

Mention légale :
« Forfait illimité* » est une oeuvre de fiction, toute ressemblance avec des faits réels, des personnages vivants ou ayant vécus serait… comment dire… Si vous pensiez m’avoir croisé un jour dans les rues de Paris, Toronto, New York, Moscou… vous avez dû mal voir, je n’ai jamais mis les pieds là-bas, pas plus que je n’ai connu de « Phoenix », « Doc » ou autre « SdS ». Comment aurais-je pu ? Je n’ai jamais fricoté avec la racaille des réseaux ! Nah, de la fiction, je vous dis, rien que de la fiction… continuez à utiliser vos téléphones, y a pas de danger…

Le repos du guerrier

Publié par Kanata le 20 décembre 2011

Il est une légende, celle du repos du guerrier. Un joli conte sur le retour du guerrier à la maison après une longue absence, une guerre sans fin. Le temps pour se ressourcer, pour reprendre des forces.

Après avoir bouclé mon 3e jet de « Marqueur 26 » et en l’attente de tous les retours pour une passe finale avant prospection, qu’ai-je donc fait ? Acheter des pantoufles ? Fumé un bon cigare ? Ouvert une bonne bouteille ? Allumé la télé ? FAUX !

J’ai enquillé mon dernier voyage d’affaire en Allemagne, démissionné, je prépare mon nouvel emploi, et… Ha ! oui, j’ai passé toutes mes nuits sur le 4e jet de « Forfait illimité* ». Comme je le disais plus haut : le repos du guerrier, c’est un conte… une histoire… et puis, je ne suis pas un guerrier 😉

Alors oui, « Forfait illimité* » est lui aussi en phase finale désormais, après 1 an de repos. J’en suis à 85%, c’est-à-dire qu’il me reste la dernière relecture.

Ce n’est pas du masochisme, c’est même mûrement réfléchi… Je ne pars pas à la pêche aux éditeurs avec un projet de premier roman. Mais avec deux romans aboutis déjà terminés. J’ai beaucoup appris en corrigeant M26, et j’ai tout simplement utilisé mon élan pour en faire profiter FI.

J’ai hâte d’en finir, je dois l’avouer. Pas parce que c’est dur, pas parce que je ne peux plus voir ces deux textes, mais parce que j’ai des scènes plein la tête et des fourmis aux doigts. Je connais les symptômes, je sais ce que cela veut dire… 2012 sera peut-être la fin du monde, mais pas l’année du repos du guerrier…