« Voilà votre plan aux oeufs, monsieur »

« Heu… j’avais demandé un flan bien carré, mais c’est pas grave, je le prends quand même. »

Hier je n’y croyais pas – mais j’étais un peu sur les rotules, il faut le dire –, mais aujourd’hui ça coulait comme du petit lait. Et puis c’est vrai que les recherches étaient plutôt dans le début et le milieu du récit, du coup la fin s’est mise en place bien plus vite.

Le plan est donc terminé ! YEAH ! 

La suite, bien évidemment, ce sont quelques mois d’écriture pure pour sortir le premier jet. Finalement , c’est bien là l’étape la plus agréable 😉

En général, je bous d’impatience juste après le bouclage d’un plan. Je me fais une grosse journée ciné, je revoie ma playlist pendant une bonne semaine, et je me lance. Cette fois… ça va être un peu différent. Je n’aurai pas l’occasion de me lancer avant la mi-juin (c’est aussi pour cela que je voulais vraiment finir le plan cette semaine). À partir de demain je suis en mode astreinte au boulot, avec des grosses journées – parce que bon, les 12h habituelles, il faut bien le dire, c’est pour les gonzesses ! – et surtout… plus de WE 🙁

Pas grave, je suis content tout pareil !!!!! – D’où la multiplication des points d’exclamation –

Et maintenant – parce que je sais que vous vous moquez, mais au fond de vous, vous aussi vous aimez les petits tableaux et les statistiques –, LE RÉSUMÉ :

– ATTENTION ! Ce qui suit est déconseillé aux jeunes auteurs en herbes, et aux écrivains sensibles sujets aux rechutes de dépressions nerveuses. –

  Conception
Temps 141 h
Signes 118 026 

 

Document de conception de « L’envol »
79 pages (mise en page par défaut Word)
18 982 mots
118 026 signes (espaces compris)
2 253 paragraphes
7 646 Lignes
100 en-têtes de « scènes » (chapitres)

 
Et là… Il n’y encore rien « d’écrit »… (enfin à part l’ancien prologue et la première scène, qui datent du tout début du projet, mais ne sont pas inclus dans ces tableaux et sont à revoir complètement désormais). Par contre tout ce temps englobe les 9 premières étapes propres à ma nouvelle méthode «hybride », et une grande partie des recherches (qui sont en général nécessaires pour pondre le plan).

Choisissez votre poison :