Commentaires récents

  • Georges: Bonjour et merci beaucoup pour ta réponse lumineuse. « Bon s...
  • Kanata: Bonjour Georges, On parle ici la structure et des articulati...
  • Georges: Bonjour, Pourrais-tu m'éclairer sur ce que tu entends par l...
  • Kanata: Bonjour, voici le post original avec les contacts : http://w...
  • Kanata: Merci Gisèle, Comme quoi le hasard fait bien les choses dans...

Prochains concours & AT

NaNoWriMo août 2012 – c’est fini

Publié par Kanata le 19 août 2012

 

Un beau défi qui s’achève. 50 000 mots en un mois… c’est faisable si on est en vacances. On voit bien le palier de ma semaine de travail sur le graphe 😉

L’homme qui courrait le sourire aux lèvres

Publié par Kanata le 15 août 2012

J’ai été courir aujourd’hui… Pas pour l’inspiration du matin, pas non plus pour le sport du midi. Non, j’ai été courir le soir, pour me détendre, souffler, décompresser après ces semaines d’écritures. OUI, vous l’aurez deviné, J’AI TERMINÉ LE 1er JET !!

J’ai couru ce soir… et j’avais le sourire aux lèvres 😉

Voici le résumé final du premier jet de « L’envol » :

Récap « L’Envol » – 1er jet
97 chapitres
249 pages (modèle x1,5 interligne)
80 031 mots (dont 43 594 pour le Camp NaNoWriMo août 2012)
475 061 signes (espaces compris)
3 831 paragraphes
8 204 Lignes
255 heures

 

La der avant la fin

Publié par Kanata le 14 août 2012

Ceci est le dernier tableau statistique avant la fin. Je sais, c’est dur… vous vous dîtes : « comment je vais faire sans ces chiffres ? Ma vie a-t-elle encore un sens ? »

Ne pleurez pas, soyez forts. D’abord il y aura le tableau final, bientôt, et puis… après il y aura les corrections. C’est plein de chiffres et de stats les corrections. Allez, tenez bon quoi ! Ne vous laissez pas aller, vous pouvez le faire !

Voici l’avancement du premier jet de « L’envol » à date :

Récap « L’Envol » – 1er jet
93 chapitres
237 pages (modèle x1,5 interligne)
76 204 mots (dont 39 781 pour le Camp NaNoWriMo août 2012)
452 403 signes (espaces compris)
3 634 paragraphes
7 808 Lignes
244 heures

 

¾ climax et ¼ médian

Publié par Kanata le 5 août 2012

75% du premier jet, un climax médian, et 50% du NaNoWriMo, c’est le bilan après 5  jours de NaNo et le retour au boulot demain. Ces chiffres vont forcément baisser avec ce changement de rythme, mais je suis TRÈS confiant pour la date d’octobre que j’avais annoncée pour la fin du 1er jet  :mrgreen:

Voici l’avancement du premier jet de « L’envol » à date :

Récap « L’Envol » – 1er jet
77 chapitres
197 pages (modèle x1,5 interligne)
63 476 mots (dont 27 016 pour le Camp NaNoWriMo août 2012)
376 173 signes (espaces compris)
2 993 paragraphes
6 467 Lignes
202 heures

 

Et pour fêter ça (parce qu’un roman, ce n’est pas non plus QUE des chiffres), voici un résumé plus parlant de ce qu’est « L’Envol » à date :

  • 1 hypernova qui se transforme en trou noir
  • 1 fin de monde paisible (pas le notre donc…)
  • 1 Journaliste introvertie
  • 1 Psychanalyste aguichante
  • 1 flic alcoolique
  • 1 commissaire protectrice
  • 1 tueur sanguinaire
  • 1 entrepôt secret
  • 1 clodo mystique
  • 1 Astronome amateur canadien (parce que, j’ai dis !)
  • 1 hérétique reclu
  • 1 rôdeur mystérieux
  • 1 traître machiavélique
  • 1 camp de Roms
  • 1 agression dans un parc
  • 1 Cosmologue qui détient la vérité
  • 1 scientifique véreux
  • 1 procès pour sorcellerie
  • 1 colonel mégalomane
  • 1 appel anonyme
  • 1 mentor abattu par son disciple
  • 1 colis Fedex
  • 1 secte ancestrale
  • 1 enfant abandonné
  • 1 Linguiste borderline
  • 1 électricien maudit
  • 2 bas-reliefs millénaires
  • 2 romances indéfectibles
  • 2 cobayes humains
  • 3 combustions spontanées
  • 3 violeurs
  • 4 prisonniers inconscients
  • 4 pierres de sagesse
  • 4 faits divers étranges
  • 4 séances d’hypnose
  • 5 mercenaires brutaux
  • 12 bandits massacrés
  • 14 pays traversés
  • 17 jours écoulés (sur un décompte de 21)
  • 30 morceaux de cadavres (approx. je n’ai pas tout compté)
  • 20 000 000 000 km d’ADN (approx. 70 allers-retours Terre / Soleil)

Vous voyez bien qu’un roman ce n’est pas que des chiffres, c’est aussi la façon dont on les arrange 😉

La taille ça compte pas pour du beurre

Publié par Kanata le 4 août 2012

La question est survenue plusieurs fois depuis le début du Camp NaNoWriMo sur les différentes dénominations d’ouvrage en fonction de leur taille. À savoir : une nouvelle c’est combien de mots ? Un novella ? Un roman ?

Les définitions varient, notoirement parce que la nouvelle par exemple, a longtemps été définie comme « une histoire qui peut se lire d’une seule traite ». Problème, il y a un siècle on pouvait passer quatre heures sur un texte sans interruption, de nos jours, avec notre déficit d’attention techno-sapiens, au-delà d’un tweet ou d’un SMS on est perdu… Difficile donc de trancher clairement.

Pour vous donner une idée « objective », je vous résume ci-dessous les chiffres officiels de la guilde des auteurs de science-fiction d’Amérique (SFWA).

Les nombres de mots sont les chiffres d’origine (nos cousins d’outre-Atlantique préfèrent compter en mots). Comme nous autres européens préférons compter en nombre de signes (espaces compris), je vous ai ajouté une colonne qui fait une approximation moyenne (le ratio sur le total de tous mes écrits est de 6,004).

Type

Nb mots

Nb signes (espaces comprises)

Micro nouvelle < 50 < 300
Nouvelle brève 50 < n < 1 000 300 < n < 6 000
Nouvelle 1 000 < n < 7 500 6 000 < n < 45 000
Novelette 7 500 < n < 17 500 45 000 < n < 105 000
Novella 17 500 < n < 40 000 105 000 < n < 240 000
Roman > 40 000 > 240 000